Guide de compréhension pour mater un match de handball

Ca y est, la France a torché la Croatie et va aller en demi-finale et finale du championnat d'Europe (oui, je suis confiant) et comme d’habitude, une chaîne hertzienne va se réveiller à ce moment pour diffuser leurs matchs à ce moment de la compétition. Je vous propose donc un petit guide pour apprécier ce spectacle.

I. Les règles

Nous allons d’abord voir les règles essentielles ainsi que les points qui peuvent perdre le débutant.

    1. Dribbles

Le porteur de balle a le droit de dribbler autant qu’il le souhaite. Par contre, il ne peut pas dribbler, s’arrêter et redribbler. C’est ce qu’on appelle la reprise de dribble qui lorsqu’elle est commise, redonne la balle à l’équipe adverse.

     2. Trois pas

Le porteur de balle a le droit de marcher sur trois appuis balle en main. Au-delà, c’est considéré comme un marcher.

A noter qu’un joueur recevant le ballon ou sortant de son dribble peut poser ses deux appuis au sol en même temps pour réaliser un double appui qui compte comme 0. C'est-à-dire que le joueur aura alors le droit de faire 3 appuis après ce double appui. C’est l’une des bases pour enclencher sur un duel victorieux.

     3. Zone

Chaque but comporte un gardien. Seul ce dernier a le droit de se déplacer librement dans la zone.  Les autres joueurs ont néanmoins le droit de sauter par-dessus pour réaliser des tirs en suspension ou kung-fu.

 
 

(Meilleur kung-fu ever. N'empêche, on voit dans ces moments-là que le handball est vraiment à la ramasse...Les passionnés ne peuvent même pas se remettre des matchs pas si anciens en belle qualité).

   

4. Pied

Il est interdit de toucher le ballon avec le pied sauf dans certains cas :

  • Le gardien a le droit d’utiliser ses pieds pour les parades.

  • Un défenseur n’est pas pénalisé si ses appuis sont au sol et le porteur de balle a envoyé le ballon dans ses pieds.

   

5. Neutralisation

C’est l’un des aspects les plus difficiles à appréhender au handball : c’est bien de faire des fautes. En attaque placée, une faute revient à neutraliser le porteur de balle pour qu’il ne puisse plus passer cette dernière afin de couper le rythme de l’attaque.

Cette dernière revient alors aux neuf mètres (la ligne en pointillées) pour un jet de 9 mètres.

Une neutralisation correcte se fait de face, en contrôlant le porteur de balle et en neutralisant le bras porteur de balle.

Il est interdit d’intervenir sur le côté ou par derrière. Il est interdit de mettre la main au visage.

 Une magnifique défense dans les règles de l'art :)

Une magnifique défense dans les règles de l'art :)

 

   6. Jeu passif

Quand l’équipe en attaque ne manifeste pas de volonté d’attaquer le but, elle peut être sanctionnée pour jeu passif. L’équipe porteuse de balle a alors 5 passes pour aller vers l’avant.

II. Les postes

Les postes au handball diffèrent de nom selon que l’on soit en attaque ou en défense. Voyons dans un premier temps les postes d’attaque.

   1. Arrière latéral

Il y a deux arrières dans une équipe. Un arrière gauche et un arrière droit. L’arrière gauche est idéalement droitier et l’arrière droit est généralement gaucher. Ceci afin d’avoir un angle de tir optimal.

Ils sont généralement grands et assez puissants pour tirer à 9-10 mètres.

      2. Ailier

Au même titre que les arrières, ils sont au nombre de deux et on compte également un ailier gauche et un ailier droit.

Ils sont en moyenne plus petits et rapides que le reste de l’équipe. Ils sont chargés de marquer en bout de décalage aux ailes.

Ils sont également souvent à l’aboutissement de contre-attaque.

    3. Demi-centre

Arrière particulier, il a pour charge d’organiser le jeu d’attaque placé. Il annonce les enclenchements que l’équipe doit réaliser. C’est un peu le général sur le terrain en attaque.

On exige beaucoup du demi-centre : une capacité de tir pour être dangereux, un bon jeu de passe et une bonne lecture de jeu pour créer des décalages. Et enfin beaucoup de lucidité pour continuer à annoncer malgré la fatigue.

     4. Pivot

Très trapu, il a pour charge de se mettre en plein milieu de la ligne défensive adverse et de créer des décalages en réalisant des « blocs ». C'est-à-dire qu’il va se mettre de profil afin de gêner les déplacements latéraux des défenseurs.

Il peut également marquer en glissant dans le dos des défenseurs qui seraient montés pour neutraliser les arrières.

      5. Défenseur exclusif

Il s’agit traditionnellement d’un solide gaillard qui a peu de capacités motrices avec la balle mais dispose de grosses capacités de combat pour neutraliser l’adversaire et d’une bonne lecture de jeu pour venir fermer les trous.

Au même titre que le demi-centre, il est le général de la défense et est en charge de positionner tout le monde.

 Oliver Roggisch, un défenseur poète, désormais à la retraite depuis plusieurs années :'(

Oliver Roggisch, un défenseur poète, désormais à la retraite depuis plusieurs années :'(

III. La défense

La défense au handball est super intéressante à condition de disposer de quelques bases théoriques pour l’appréhender.

  1. Le système défensif

Il existe deux systèmes défensifs au handball. Bien que les défenses aient fortement évolués et mixent souvent les deux systèmes, il est intéressant d’avoir cette notion à l’esprit.

     a. Système de zone

Il consiste principalement à chercher le surnombre défensif du côté du porteur de balle.  On l’utilisera principalement avec des défenseurs mobiles pour presser le porteur de balle.

    b. Système homme à homme

Ici, chaque défenseur est responsable de son attaquant. L’entraide est moins privilégiée. Elle est à utiliser quand le rapport de force sur la base arrière est en faveur de la défense.

     2. Le dispositif défensif

Le dispositif défensif est l’organisation des défenseurs en lignes. On part toujours du milieu de terrain pour aller vers le but.

Ainsi pour parler d’une défense avec les six joueurs alignés sur sa zone, on parlera d’une 0-6 et non d’une 6-0. N’oubliez pas de reprendre les autres quand ils font cette erreur afin d’être un parfait expert avec une pointe de snobitude.

Blague à part, les autres dispositifs que l’on rencontre majoritairement sont :

  • 1-5

  • 1-2-3

  • 3-3

  • 2-4

     3. Les postes défensifs

Au même titre que l’attaque. La défense possède des postes.

On raisonne en termes de chiffre. Le joueur le plus proche de la touche sera le 1, le second sera le 2, le troisième le 3. On aura donc un 1 à gauche et un 1 à droite, pareil pour les 2, et les 3 dans le cas d’une 0-6.

Dans le cas de défenses en lignes, on parlera souvent de 3 avancé et de 3 central.

Voici quelques exemples de dispositifs avec les postes défensifs pour illustrer ce dont je parle (dans l'ordre, 0-6; 1-2-3; 1-5)

 Le dispositif 0-6

Le dispositif 0-6

 Le dispositif 1-2-3

Le dispositif 1-2-3

 Le dispositif 1-5

Le dispositif 1-5

Voilà, vous avez la base pour pouvoir regarder la demi et la finale du championnat du monde. Have fun !