"Finding your zone" de Michael Lardon

 

De temps en temps, dans votre vie, vous allez vous sentir invincible. Vous allez vous sentir planner. Ca m’est arrivé une fois en pré-saison à un match de handball. Je venais d’arriver dans un nouveau club équipe à niveau auquel je n’avais jamais joué. J’étais pas mal stressé car j’étais passé de 3ème option à arrière gauche titulaire.

Vint alors ce match contre Villemonble, une équipe de Nationale 3 alors qu’on évoluait en pré-nationale.

Ce soir-là, j’ai fait un 13/13 aux tirs.

Mais au-delà de la performance, ce qui m’avait frappé pendant ce match était l’absence totale de peur de rater, je ne ressentais aucun stress. Je savais que j’allais marquer avant de tirer. Tir à la hanche, tir en appui, tir en extension avec lucarne opposée, tir à l’aile avec angle fermé, je pouvais faire ce que je voulais, je savais que ça passerait.

J’ai rangé ça dans mes souvenirs personnels et je le ressortais à l’occasion autour d’une bière pour raconter mes faits d’armes quand la performance de Klay Thompson en janvier 2015 m’a ramené ce souvenir en mémoire.

Le bonhomme est un joueur exceptionnel des Warriors, la meilleure équipe actuelle. A cette occasion, il avait sorti une performance dantesque en plantant 37 points en un quart-temps. Il avait fait (lui aussi tiens haha) 13/13 aux tirs dont 9/9 à trois points. Vous pouvez voir sur cette vidéo tous ses tirs: https://www.youtube.com/watch?v=Sc3m3BwfylA

A aucun moment, il ne doute, il prend juste les tirs avec confiance et sérénité.

 

Du coup, à l’occasion de cette performance, le concept de « Zone » était ressorti. Etre dans la zone plus précisément. Cela signifie qu’on atteint un état mental où l’on peut exécuter ses plus belles performances avec aisance et facilité.

J’avais alors ajouté ce livre à ma liste et voici aujourd’hui ma critique/résumé de ce bouquin.

 

Bon, disons-le tout de suite, ce livre n’est pas une franche réussite par rapport au sujet. L’auteur aborde les différents points nécessaires pour être performant et les illustre avec des anecdotes de son expérience de consultant en psychologie sportive.

Mais il n’aborde pas précisément le sujet de la zone. D’ailleurs, si j’avais lu le bouquin sans en lire le titre, je n’aurais pas su qu’on parlait de la zone.

En effet, Michael Lardon commence en disant qu’il faut noter ses rêves au réveil, se pousser mentalement pour se rappeler de ses rêves et respecter la règle des cycles de sommeil (mettre son réveil pour se réveiller 6h, 7h30 ou 9h plus tard).

Donc, à ce moment-là, je me suis dit « ok, on tombe dans un petit truc mystique avec les rêves…. » et bam, l’auteur coupe court et part sur des principes habituels qu’on retrouve dans d’autres livres de coaching.

Les principes sont en vrac :

 

  • La persévérance : En cas de doute, en cas d’échec, il faut toujours continuer. Si quelque chose a marché pendant un certain temps mais échoue pendant un temps, il ne faut pas obligatoirement tout changer. En effet, cela peut être seulement une mauvaise passe et vous devez persévérer dans ce que vous faites de bien.

 

  • Le moment présent : c’est le principe de « next game ». Vous devez toujours concentrer sur votre prochaine action afin de bien la réaliser. Ressasser un échec proche n’a aucun intérêt car vous ne pouvez pas en tirer une leçon sur le coup. Vous devez simplement faire ce que vous savez bien faire et jouer avec les variables que vous maîtrisez.

 

  • La motivation la plus efficace est intrinsèque. Ce sont vos buts personnels qui vont vous porter vers la réussite. Vous ne devez pas agir pour quelqu’un d’autre ou pour des choses périphériques comme la célébrité.

 

  • La préparation est essentielle car elle vous rend plus performant dans l’action. Et surtout, elle fera baisser la déception en cas d’échec car vous aurez tout donné.

 

  • Mettez-vous en autopilote pour les tâches ennuyeuses de votre vie. Vous vous apercevrez que souvent, c’est la mise en train qui est le plus dur. Une fois que vous êtes dans l’action, votre corps va vous aider en prenant les commandes.

 

  • Quand vous êtes en échec ou en instabilité, souvenez-vous de vos actions réussies passées. La sensation de succès peut alors vous aider à surpasser l’échec car vous allez retrouver les sensations et l’état mental dans lequel vous vous trouviez au moment de votre réussite.

 

En conclusion, « Finding your zone » est une semi-déception. Le sujet même du titre est vaguement abordé. Le principe d’utilisation du rêve est balancé à peine après avoir été abordé et on n’en sait pas vraiment plus au sujet de la zone après la lecture.

Par contre, ce livre résume bien certains principes de la réussite sur, et en dehors du terrain. Si on l’aborde dans ce sens, « Finding your zone » peut alors être une bonne lecture.